Le Prado ou programme d’accompagnement de retour à domicile est un service mis en place par l’assurance maladie depuis 2010. Il répond à une volonté croissante des jeunes parents de retrouver un cadre de vie familial après la naissance de leur enfant. Il permet aux jeunes parents de garder un contact avec un professionnel de santé, une sage-femme libérale, qui va prolonger la surveillance post accouchement. Des accords entre l’assurance maladie et les sages-femmes libérales ont été passés afin d’assurer un continuité de soins et un accompagnement personnalisé. Votre retour à la maison se fera alors dans les meilleures conditions.

Depuis 2015, ce service s'étend pour les mères de famille bénéficiant d’une sortie dite précoce ; dans les 24 à 72 heures après un accouchement par voie basse ou dans les 96 heures après césarienne.

En 2017, 57% des naissances en France ont donné lieu à un accompagnement Prado.

 

1. Qui peut en bénéficier ?

Toute femme majeure et ayant accouché d'un enfant unique par voie basse ou césarienne. Celle-ci doit avoir accouché d'un nouveau-né à terme, avec un poids en rapport avec l'âge gestationnel, sans problème d'alimentation et ne nécessitant pas un maintien en milieu hospitalier.

 

2. Comment en bénéficier ?

Le lendemain de votre accouchement, un conseiller de l’assurance maladie se rendra à votre chambre afin de proposer cet accompagnement personnalisé.

  • Vous lui indiquerez le nom de la sage-femme libérale habituelle ou vous en choisirez une dans votre secteur.  

  • Vous remplirez un formulaire d'adhésion au système Prado et le conseiller se mettra en lien avec votre sage-femme afin de prévoir une visite à votre domicile le lendemain ou le surlendemain de votre retour à domicile. Pour cela comptez qu’en moyenne la durée du sejour en maternite est de 3-4 jours en cas d’accouchement voie basse et de 4-5 jours en cas de césarienne.

  • Vous recevrez alors une confirmation par téléphone de votre sage-femme.

  • Le conseiller d’assurance maladie vous rappellera dans les jours qui suivent son passage pour faire un bilan de satisfaction.

  • Il vous conseillera dans les démarches administratives afin d'affilier votre enfant à votre système de sécurité sociale : régime général, RSI, MSA ou régimes spéciaux.

Ces visites à domicile sont entièrement prises en charge par le système d’assurance maladie auquel vous êtes rattaché, sans faire l’avance de frais.

 

3. A combien de visites ai-je droit ?

L’assurance maladie conseille une visite à domicile le lendemain de votre retour à domicile en cas de sortie précoce  ou au plus tard dans les 48 heures. Si cela est nécessaire, celle-ci pourra effectuer une deuxième visite, dans les sept jours suivant la naissance de votre enfant.

 

4. Quelle surveillance pour mon bébé ?

La sage-femme surveillera les mêmes critères qu’en service de maternité tout en prenant en compte le nouvel environnement :

  • son état de santé : courbe de poids, selles, urines, digestion, coliques

  • le soin du cordon

  • phases d'éveil et de sommeil

  • la mise en place de l’allaitement

  • la gestion des pleurs avec leur identification

  • comportement : tonus, éveil, contact

  • l’adaptation à son nouvel environnement

  • suivi pédiatrique et vaccins à prévoir dans les premiers mois de vie

  • en cas de sortie précoce < 72h, la sage-femme réalise le test de Guthrie à domicile

  • si la courbe de poids n’est pas satisfaisante, c’est-à-dire perte de poids > 8% poids de naissance et/ou non reprise, celle-ci pourra prescrire les examens nécessaires (dépistage infection urinaire ou d'ictère)

 

5. Quelle surveillance pour moi ?

Il en est de même pour la surveillance de la nouvelle maman :

  • aborder le vécu de votre accouchement

  • surveillance médicale : cicatrisation périnéale ou de la césarienne

  • ajustement des anti douleurs si nécessaire

  • reprise du transit

  • accompagnement dans l’allaitement maternel ou artificiel

  • accompagnement dans la contraception

  • parler de l’importance d’une visite post-natale et d’un rééducation périnéale

  • conseils sur la nouvelle organisation à domicile avec votre bébé en toute sécurité

  • réorganisation de la vie familiale et qualité du soutien familial : courses, ménage, sorties d'école en cas de fratrie existante…

  • évaluation du lien mère-enfant et parent-enfant

  • dépistage de troubles psychiques : dépression, baby-blues


 

En cas de pathologie maternelle découverte lors de ces visites à domicile,  la sage-femme vous dirigera vers un médecin et pourra éventuellement pratiquer les soins prescrits par celui-ci.

En cas de découverte ou de suspicion de pathologie chez le nouveau-né, celle-ci orientera votre enfant vers un pédiatre ou un médecin généraliste ayant l’expérience des pathologies du nouveau-né.

 

Article posté le 10/12/2018 à 00:00:00 Permalink